You'll never see the tears of time…

[Critique] Persona 3 Chapter1: Birth of Spring

persona3_movie_poster

Sorti le 16 novembre dernier au Japon, le premier volet de la trilogie cinématographique dédié à Shin Megami Tensei: Persona 3 fait office de nouvelle tentative de la part d’Atlus d’exploiter le filon de sa série fétiche. Mais que vaut exactement ce premier film d’animation sur Persona 3 ?

Autant être honnête d’entrée : je n’ai jamais été un très grand fan de Persona 3. Même si je reconnais volontiers que ce troisième volet de la série essayait quand même de renouveler le genre en mélangeant dating-sim et donjon-RPG, il faut avouer que le jeu devenait très vite répétitif à cause de l’alternance entre la vie d’étudiant au lycée Gekkoukan et les excursions dans le Tartarus de l’enfer… Sans parler du côté plus ou moins aléatoire des donjons qui me faisait regretter ce qu’on avait dans les premiers Persona. Néanmoins, j’avais réussi à plus ou moins accrocher à l’époque, en grande partie grâce l’ambiance du jeu et aux musiques de Shōji Meguro.

Mais revenons au film. Et à la manière d’un Super Robot Taisen OG The Inspector, Persona 3 : Birth of Spring ne s’adressera qu’aux fans du jeu ou tout du moins, à ceux qui ont joué à Persona 3 étant donné que certains éléments scénaristiques ne sont malheureusement pas expliqués pour la personne qui n’aura pas joué au jeu au préalable. Le film couvre les évènements se déroulant durant les trois premiers chapitres du jeu, à savoir l’arrivée du héros Yuki Makoto (oui, le nom « officiel » du héros) dans la ville de Tatsumi, son intégration dans le SEES (organisation qui chercher à éliminer les Shadows, démons apparaissant durant le Dark Hour (cette 25ème heure que seuls les membres du SEES ainsi que d’autres personnages du jeu peuvent percevoir). Le film s’arrête au moment de l’arrivée de Fuuka Yamagishi au sein du SEES. De manière générale, j’ai trouvé que le film prenait vraiment du temps à décoller mais devenait enfin intéressant au moment où Fuuka entre en scène.

Persona 3 : Birth of Spring peut être considéré comme un film résumé des trois premières « pleines lunes » du jeu: de ce côté-là, le film est plutôt fidèle au jeu, que ce soit au niveau du scénario ou des personnages. Par exemple, on retrouve toujours ce côté indifférent, limite « je m’en foutiste » dans le personnage de Yuki Makoto (et la voix d’Akira Ishida joue beaucoup dans tout ça). Le film se concentre principalement autour des pérégrinations des membres du SEES : de ce côté-là, le film va droit au but même si quelques personnages secondaires comme Tomochika Kenji feront une courte apparition. Dans l’ensemble, j’ai trouvé que le film s’en tirait plutôt pas mal lorsqu’il s’agissait d’alterner entre les phases se déroulant au lycée, au dortoir et celles se déroulant dans le Tartarus, le côté répétitif du jeu en moins. Autre détail amusant : on notera la réutilisation des frises chronologiques du jeu pour montrer le temps qui passe. Dernier bon point : l’excellente OST du jeu est reprise dans le film, avec notamment une nouvelle version de Burn My Dread au début du film. Vraiment un bon point de ce côté-là.

Au niveau de réalisation, c’est un peu la douche froide et une fois de plus, on a plus l’impression de regarder un épisode de série TV en version longue plutôt qu’un « vrai » film d’animation digne de ce nom (remember le film de Gundam 00, les mecs…). Un truc qu’on a trop vu ces derniers temps. Le pire étant atteint au moment où nos héros assistent à la toute première apparition du Tartarus : une simple tour en CG qui apparaît, comme ça. Bref, ce n’est pas vraiment l’extase au niveau technique même s’il faut admettre que le rendu des combats au clair de lune est plutôt réussi visuellement, notamment grâce à l’usage des teintes vertes et jaunes pour les couleurs.

Bref, un film à recommander aux fans du jeu uniquement. J’hésite un peu à conseiller ce film à ceux qui sont rebutés par l’aspect répétitif du jeu mais qui voudraient tout de même découvrir la trame principale du jeu sans avoir à se taper des heures de jeu dans le Tartarus…

IMG_2452

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s