You'll never see the tears of time…

[COMPTE-RENDU] Japan Expo 2011 : hell & heaven + retour sur le Dybex Gate

Normalement je n’étais pas censé écrire un compte-rendu sur l’édition 2011 de Japan Expo  car à chaque année, c’est le même cirque et on voit à chaque fois débarquer à la même période pléthore de compte-rendus sur cette convention. Mais comme certaines personnes me le demandent gentiment et parce qu’il faut bien parler d’un certain fait divers impliquant un éditeur que je mentionnerai plus tard, j’y vais donc du mien. Comme il y a tellement de choses à voir/faire (ou à ne pas faire) à Japan Expo, ce compte-rendu ne sera pas exhaustif  et je m’excuse aussi pour l’absence de photos sur ce billet mais bon, j’en ai un peu marre de devoir slalomer entre les cosplayers et les photographes dans les allées. Et je préviens direct : je n’ai rien acheté même si certains doujinshis me faisait de l’œil, notamment sur le stand touhou.net :)Pour la petite histoire, Japan Expo se déroule depuis 2006 au Parc des Expositions de Villepinte, là où j’habite quoi. Un énorme avantage à première vue sachant que c’est juste à une station de RER de mon domicile et cela me permet d’arriver en avance à la convention  sans avoir à me lever trop tôt. C’est un avantage certain si l’on souhaite se procurer des dédicaces alors que l’on n’est pas forcément détenteurs de badges presse, tickets premium, zen tiepi etc… Mais là où ça devient moins marrant, c’est de voir débarquer des « cosplayers » de Naruto, Bleach et compagnie sous sa propre fenêtre et dans les transports en commun de ma ville. Et là, je ne peux pas m’empêcher de froncer les sourcils chaque année en voyant le même phénomène se répéter. Je ne parle pas des gens qui se paument dans la cambrousse autour de la gare et qui viennent me demander leur chemin en commençant toujours par la même phrase «- Excusez-moi. Le Parc des Expositions, c’est bien dans cette direction ? –Non, par là c’est le cimetière ou l’église » True story inside je vous dis. En 2009, après la projection du film d’Eureka Seven à la MCJP, j’ai même dû servir de guides à des visiteurs égarés à 1H du mat’.

L’organisation : ça progresse ?                                      

Niveau organisation, la queue de la convention commençait cette fois-ci à l’arrière des hangars, le lieu où l’on faisait patienter les gens durant les 2 dernières éditions en attendant l’ouverture des portes. Et la bonne surprise, c’est que cette année, ceux qui avaient des billets prévente ont pu rentrer à 10H le jeudi et 9H les jours suivants. Mais tout cela a été fait au mépris des contrôles à l’entrée. En conséquence, certaines personnes ont pu comme d’habitude entrer avec des armes non homologuées mais aussi introduire des pétards… Par contre, la queue, c’est pire que la quatrième dimension. Si effectivement, il est possible de rencontrer des personnes très sympathique histoire de discuter d’un peu de tout et de rien, il peut aussi se passer des choses plus que bizarres, notamment le dimanche où des personnes avaient littéralement installé une tente devant les portes du hangar pour faire… enfin vous voyez le genre quoi. Bref, je savais que certaines personnes dormaient dans leur voiture pour économiser les frais d’hôtel mais là, c’est un peu abusé. Par contre, il y a toujours aussi peu d’espace pour circuler entre les allées.

Niveau jeux vidéo, ça donnait quoi ?

Concernant les stands de jeux vidéo, le seul stand qui m’intéressait vraiment était celui  de Nintendo car il était possible de tester certaines nouveautés présentées à l’E3 de cette année comme Mario Kart 3DS, Kid Icarus Uprising ou encore Super Mario 3DS. Pour ce dernier, et contrairement à l’avis globalement positif des gens qui ont pu s’y essayer à Los Angeles, je suis ressorti très déçu. Le jeu est plutôt lent, le level design est très loin de ce que l’on pouvait trouver dans un Super Mario Galaxy 1 ou 2. Bref, pas près de se payer une 3DS quoi. A noter que l’on pouvait s’essayer à la version française de Xenoblade et les bizarreries au niveau de la traduction –notamment les objets allant par paires normalement dans l’inventaire – sont restés au singulier comme dans les premiers screenshots de la VF. Va falloir s’y faire.  Par contre, il n’y avait pas foule sur les bornes du jeu. Ça me faisait un peu mal quand on voit le mal que se donne Nintendo pour sortir le jeu en Europe, surtout qu’à côté du stand Nintendo, il y avait la scène jeux vidéo où avait lieu des présentations de… Final Fantasy XIII-2 le jeudi et vendredi. Et comme par hasard, c’était noir de monde à chaque fois. Toujours sur le stand Nintendo, on pouvait s’essayer aux versions japonaises de The Last Story et Pandora no Tou, jeux qui arriveront bien en Europe en 2012 (pas besoin d’opération Rainfall pour l’Europe :p)

Au niveau des invités,  Nobuteru Yûki,  Akira Yamaoka, Yumiko Igarashi, May’n  et Suda 51 étaient présents cette année. Je ne m’étendrai pas en détails car finalement, je n’ai pas fait grand-chose avec eux, j’ai tout juste eu le temps d’expédier toutes mes dédicaces pour être plus tranquille par la suite.

Niveau bonnes affaires, je n’ai pas trouvé grand-chose d’intéressant, si ce n’est que l’on pouvait trouver sur le stand de l’AEUG les DVD des 3 premiers films de Gundam à 5€ pièces, ainsi que les blu-rays de Gundam Unicorn à des prix plus attractifs qu’en import (33€ pour le volume 1 et 38€ pour les volumes suivants). On notera toutefois la réimpression des tomes manquants de Yotsuba dès septembre prochain.

Le Dybex Gate

Cette édition 2011 de Japan Expo était aussi l’occasion pour les visiteurs qui venaient le samedi de pouvoir assister à une projection en avant-première du film  Fullmetal Alchemist Brotherhood : Milos no Seinaru Hoshi. Sauf que cette avant-première s’est révélée être une vaste blague au niveau de la distribution des tickets sur le stand Dybex. Résumons un peu l’affaire :

Il faut savoir que pour cette avant-première, 400 tickets étaient disponibles, dont 190 rien que sur le stand Dybex, les autres étant répartis chez Kurokawa , Direct Star et Square Enix. Lorsque que l’on est arrivé sur le stand Dybex vers 9H, une queue s’était déjà formée devant le stand et les responsables du stand ont fait savoir qu’aucun ticket ne serait donné s’il y avait une queue devant le stand. Les tickets en questions seront distribués à 11H. Pas de problème, on se disperse, on reste aux alentours. Chez Kurokawa, idem : pas de ticket en cas de queue, il faut revenir à 11H. Sur le stand Direct Star, ça se jouera avec des quizz. Chez Square Enix, une queue commence à se former aussi et les premiers arrivés seront les premiers servis. Bref, le temps passe jusqu’à ce que l’un des responsables du stand Dybex, devant l’affluence sur son stand décide de former une queue sur le côté droit du stand en nous disant que les premiers arrivés seraient les premiers servis, attribuant même un numéro de passage à ceux qui étaient présent dans la queue ! Pour info, Yuki avait le numéro 40 et moi le 41. Bref, on pensait que l’affaire était dans le sac et qu’on allait finir la journée en regardant le film de FMA Brotherhood. Mais non. Car après avoir passé 1H30 dans cette queue, ce même type (un sosie de Karl Zero, présent chaque année sur ce stand) revient nous dire que les tickets seraient finalement attribués par… tirage au sort. Et un tirage au sort bien bidonné en plus ! La raison invoquée : « Ce sont les japonais qui ont décidé ». C’est cela oui ! Vous imaginez bien la colère des gens présents sur place, après autant d’attente dans cette queue sans compter qu’à l’autre bout du stand, une autre queue s’était formée et qu’entre-temps, des gens n’hésitaient pas à se rajouter dans la 1ère queue… Bref, un vaste bordel qui a très vite fait le tour du net vu que certaines personnes n’ont pas hésité à liveblogger en direct les faits s’étant déroulés à ce moment-là. Et le tout aurait très pu très mal finir sachant que même Yuki et Tetho (o_O) ont fini par s’énerver, ce dernier n’ayant pas hésité à arracher le badge du responsable de ce bordel, histoire d’avoir son identité pour faire remonter ça à qui de droit. D’ailleurs, le coupable dans cette affaire ne montrait plus du tout son badge durant ce samedi ni même le dimanche, donc on sait très bien qui aura chaud aux fesses dans pas longtemps. Bref, je ne suis pas dégoûté de ne pas avoir vu le film mais plutôt des conditions d’attributions de ces tickets et on regrettera aussi le manque de coordinations entre les stands qui visiblement ne se sont pas entendus sur le mode d’attribution de ces fameux tickets. Et pour couronner le tout, je ne parlerai même pas des conditions dans lesquels le film a fini par être projeté (retard d’une heure, un janken avec 400 personnes, sous-titres limite illisibles… et film tout simplement pourri aussi selon les premiers échos ? :D) Bref, en apprenant cela, j’étais finalement plutôt content d’être rentré plus tôt chez moi. Bref, j’attends de voir la réaction de Dybex mais bon, on n’est plus à une tuile près avec eux (remember les blu-rays français d’Evangelion 2.22). D’ailleurs, les excuses je ne les attends même pas.

Bref, si on excepte cet énorme fiasco et les autres faits divers qui ont suivi – on signalera au passage le vol de PC sur le stand ASUS ainsi que le vol de la caisse sur le stand Glénat (ou Pika ? Je ne sais plus exactement), bah je me suis plutôt bien amusé dans l’ensemble et ça fait toujours plaisir de revoir des gens que l’on ne voit que là, même si j’avoue être passé assez souvent sur le stand Nicovideo, histoire de déconner un peu devant la caméra, même si sur le coup j’ai toujours autant de mal à m’habituer à la vitesse de défilement des commentaires sur nicovideo (au passage, pardon Exelen pour t’avoir impliqué dans tout ça :D Par contre Rukawa, tu l’as bien cherché :p). Certains ont visiblement bien profité de la présence de Momoi Halko les jeudi et vendredi pour réaliser quelques petits exploits comme chanter l’opening de Yamato avec Momoi au piano ! Je pourrai aussi parler des concerts d’Akira Yamaoka qui était très bon très bon  même si je ne suis pas un spécialiste au niveau de Silent Hill. D’ailleurs, même Mary Elizabeth McGlynn avait fait le déplacement, plutôt sympa pour ceux qui ont fait Silent Hill Shattered Memories.  Idem pour le concert de May’n, très bon avec plein de chansons tirées de  Macross Frontier même si le son était malheureusement saturé. On notera qu’une bonne partie des spectateurs sur places étaient venus avec des glowsticks (merci Nyo et Zratul pour m’en avoir filé, on aurait pu faire du kiraboshi lors du concert de May’n) mais honnêtement, ça fatigue très vite les bras et on ne voit presque rien avec tous ces bras devant la scène qui font les lave-glaces :p

Conclusion : Japan Expo = same as always

Bref, une édition de Japan Expo ni meilleure ni pire que la précédente sachant qu’il y a à chaque fois des problèmes d’organisations qui sont corrigés mais d’autres qui apparaissent en même temps. C’est une convention que j’aime mais que je déteste aussi. On se dit à chaque que l’on ne reviendra pas pour la prochaine édition et finalement… Enfin, vous connaissez l’histoire.

3 Réponses

  1. Maki

    A savoir que vers 10h, kurokawa a décider de donner des pré-ticket numéroté qui correspondait à sa place dans la file. Et on décider de ne donner les ticket qu’a ceux là. Superbe en soit, toute personne arrivant a kurokawa avant 10h20 avait un ticket :) Mais bon, réellement … le film était naze XD Pour les sous titre illisible, c’était des sous titres dailymotion. J’étais a l’avant dernier rang, et en dehors de la grosse tête de devant qui m’empêcher de voir de temps en temps, aucun problème :)

    04/07/2011 à 10:48

    • Maki > Tiens toi aussi tu confirmes le fait que le film soit mauvais ? ww Sinon je suis allé voir sur la page facebook de Dybex et certains confirment ce que tu me dis pour le stand Kurokawa.

      04/07/2011 à 3:06

  2. Bref, une JE plus ou moins ordinaire, en somme….
    Excellent travail d’investigation :)
    Et déçu de ne pas t’avoir croisé.

    « (pas besoin d’opération Rainfall pour l’Europe :p) »

    Hé hé hé ;p

    04/07/2011 à 6:52

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s