You'll never see the tears of time…

Votoms x Gundam UC

Votoms x Gundam ? Non, il ne s’agira pas d’un billet dédié à un improbable cross-over entre les 2 séries made in Sunrise (quoique, Super Robot Taisen Z 2 débarque bientôt, hum) mais je parlerai des deux dernières OAV en date tournant autour de ces deux séries. Et dans les deux cas, il y a de quoi faire.

Armored Trooper Votoms : Case;  Irvine


L’HISTOIRE : Irvine Lester, un réparateur d’AT le jour, prend part secrètement à des Battlings (combats opposant des AT durant lesquels il est possible de parier sur l’issue du combat) . Néanmoins, celui-ci refuse d’achever ses adversaires et fait exprès de perdre ses combats, tout en empochant la prime sur le perdant. Ce qui n’empêchera pas d’autres combattants de vouloir affronter Irvine, son talent de pilote ne passant pas inaperçu…

AVIS : n’y allons pas par quatre chemins : Case;IRVINE, au même titre qu’un Mazinkaiser SKL pour citer quelque chose de plus récent , reste une OAV  de divertissement pur, un vrai défouloir prétextes à  des combats de robots qui dépotent. Le scénario – pour ces 45 minutes d’OAV se tient plutôt bien : on a un héros, traumatisé par les exactions qu’il a commise lorsqu’il était pilote d’AT dans l’armée contraint de mener une double vie, un antagoniste cherchant à affronter Irvine, non seulement par fierté mais aussi par vengeance personnelle. On regrettera juste la présence de certains personnages qui n’auraient jamais probablement jamais eu leur place dans Votoms il y a quelques années : je pense à la  petite de service (qui ne sert pas à grand chose) mais surtout à Ishruna, personnage qui « organise » les battlings dans cet OAV  et qu’on prendrait presque pour le clone de Sheryl Nome (surtout quand on sait que ces deux personnages ont pour seiyû Aya Endo, hum).

Comme je l’ai dit plus haut, les combats constituent vraiment l’intérêt principal de Case; Irvine. Bien rythmé, bourrins, spectaculaires, bref ça rentre dans le lard et ça fait plaisir d’entendre à nouveau le bruit si caractéristique des AT lorsque ceux-ci se déplacent. Et en plus, ça va un peu dans tous les sens. On notera aussi un certain changement au niveau du mécha design, tout d’abord au niveau des couleurs arborés par les méchas – qui font quand même très flashy dans la première moitié de l’OAV pour en revenir à des couleurs plus militaires lors du combat final. Ensuite , au niveau du design  des robots en eux-même  car certains robots passeraient presque pour des engins de chantier. Mis à part ces détails, inutile de bouder son plaisir surtout quand on sait qu’il n’y a pas une once de 3D durant ces 45 minutes d’OAV (si seulement Pailsen Files avait pu bénéficier du même traitement à l’époque~).

 


Bref, une OAV assez sympa dans l’ensemble, pas indispensable mais qui à mon sens pourrait constituer une bonne porte d’entrée pour découvrir (en partie seulement) l’univers de A.T. Votoms, sachant que les rares liens avec la série d’origine n’entrave en rien le visionnage de cette OAV et qu’il n’est pas nécessaire d’avoir entendu parler des Red Shoulders, de Chirico Cuvie pour passer un bon moment.

Mobile Suit Gundam Unicorn (OAV 03/06) : Le Spectre de Laplace



L’HISTOIRE : suite de l’OAV précédente, diffusée en novembre dernier.

AVIS : j’ai trouvé cette 3ème OAV dans la même veine que les deux premières, c’est-à-dire excellent mais  qui ne s’adressera vraiment qu’à ceux qui ont vu les 3 premiers films de Gundam, Zeta, ZZ et Char’s Counter Attack sous peine de ne pas comprendre certains enjeux développés dans ces OAV. Ceci dit, cette troisième OAV ne sort pas trop des sentiers battus car j’ai quand même l’impression d’avoir revu certaines séquences plusieurs fois auparavant (comme la rentrée dans l’atmosphère, hum). Les combats restent très intéressants à suivre – chose remarquable, surtout lorsqu’on voit ce dont est capable le RX-0 dans cette OVA mais il est dommage que l’on obtienne si peu d’information concernant la fameuse boite de LaPlace. 3 OAV et on n’a toujours pas l’ombre d’un début de réponse où même d’indice nous permettant d’en deviner la nature. Bref, ça avance mais sans trop bouger finalement et je me demande s’il n’aurait pas fallu plus de 6 OAV pour bien expliquer tout ça. Mais il reste l’atout de taille : Marida :p

Mis à part cela, j’avais quand même envie de parler de la distribution de Gundam UC en Europe qui reste quand même assez chaotique. Entre les sorties mondiales sur le PSN et Xbox Live orchestrées de manière assez chaotique, les blu-rays qui débarquent un mois après leur sortie sur le PSN et leur prix en Europe totalement abusés, je me demande si Bandaï a vraiment envie que la série marche un minimum chez nous.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s