You'll never see the tears of time…

Avant-première de Heartcatch Precure – Mission Défilé à Paris

Mercredi dernier, Toei Animation organisait à Paris une avant-première consacrée au film Heartcatch Precure : Mission Défilé, film tirée de la série Heatcatch Precure et déjà sorti au Japon le 30 Octobre 2011. Et honnêtement, je me demande si j’aurais pu assister à cette projection si je n’étais pas tombé  totalement par hasard sur un concours organisé sur Allofamille.fr permettant de gagner des places pour cette avant-première, ainsi que des goodies estampillés Heartcatch Precure. Et bizarrement, l’info concernant cette avant-première est passé assez inaperçu dans la mesure où très peu de site ont relayé l’information. J’ai bien entendu tenté ma chance au concours mais il s’avère que la plupart des personnes ayant tenté le concours sans avoir précisé s’ils avaient des enfants se sont fait refoulés. Heureusement qu’une âme charitable a accepté de me filer une place normalement réservée à la presse.

Etant donné qu’aucun volet de la franchise Pretty Cure n’a été diffusé dans notre pays, je m’attendais plutôt à une diffusion du film dans une convention type Japan-Expo ou à la rigueur une projection-test des premiers épisodes auprès d’un jeune public féminin histoire de voir si elles accrochaient ou pas à la série. Pour l’occasion, je n’étais pas seul : j’étais accompagné de Gemini et Tetho, ce dernier n’ayant pas hésité à apporter avec lui un arsenal de Miracle Light histoire de mettre un peu d’ambiance. Et heureusement qu’on a été placés dans la mezzanine parce que je ne me voyais pas vraiment visionner le film dans la « fosse » en compagnie des gamines et des mères de familles :p

Niveau organisation, Toei Animation avaient plutôt bien joué le coup : une avant-première organisé à l’Elysée Biarritz, salle située à deux pas des Champs Elysées, un tapis rose aux couleurs de Tsubomi, un défilé de mode pour les plus jeunes, des Kigurumis à l’effigie de Tsubomi et Erika avec possibilité d’être pris en photos aux côtés des deux personnages + tirages photos gratuit et immédiat et un buffet géant. A cette occasion, le film avait droit à une diffusion en version française intégrale vu qu’il s’agissait d’une projection-test à destination d’un très jeune public et dans ce cas de figure, on se demandait tous ce qu’allait donner le doublage, s’ils avaient changé les noms, comment les noms des attaques avaient été traduites, etc… Si on fait abstraction de l’opening en VF qui risquent de donner des idées à une certaine association basée à Evry, la VF dans l’ensemble passe pas trop mal, même si de l’avis général, les voix d’Erika et du Baron Salamander sortaient clairement du lot. D’ailleurs la voix de Salamander me rappelle un peu celle de Yann Pichon qui avait notamment doublé Spike Spiegel dans la VF de Cowboy Bebop.

Au niveau des noms utilisés dans cette version française, ça donnait ça :

Tsubomi => Flora

Erika => Erica

Itsuki => Hana

Yuri => Julia

Momoka => Marika (Mais ? Que ?)

Potpourri => Vivi

Coupé => Zip (Mais ça sort d’où ce nom ?)

Bref, beaucoup de noms en –a. Cela dit, je me demande si la Toei va conserver le nom Hana pour Itsuki en cas de diffusion de la série en France vu que dans les premiers épisodes de la série, Tsubomi prend  Itsuki/Hana pour un garçon et tombe amoureuse d’elle. Ce problème me semble quelque peu insoluble et à moins de trouver un prénom unisexe, ça risque d’être un peu chaud. Par contre, on notera que les filles précisent bien qu’elles sont japonaises, malgré les noms francisés.

 

Pour en revenir au film en lui-même, le pitch de base est assez simple : les filles sont en visites à Paris pour assister à un défilé de mode organisé par la mère d’Erika mais très vite, celle-ci vont devoir affronter le Baron Salamander, un Apôtre du désert emprisonné pendant 400 ans au sein du… Mont-Saint-Michel. En même temps, Tsubomi va très vite s’attacher à Loup-Garou, jeune garçon qui comme son nom l’indique est capable en cas de pleine lune de se transformer en loup-garou et qui semble partager un lien avec le Baron Salamander. Bref, un scénario qui ne sera au final qu’un prétexte à un affrontement entre nos magical girls et notre ex-Apôtre du désert.

Dans l’ensemble, je trouve ce film de 80 minutes plutôt réussi et finalement, diffuser ce film en premier pour faire découvrir la franchise en France n’était pas une mauvaise idée en soi dans la mesure où le film fonctionne plutôt bien en tant que stand-alone. A la rigueur, ceux qui n’auront pas vu ne serait-ce qu’un seul épisode de la série louperont quelques références mais c’est tout. Le scénario dans son ensemble tient la route, les scènes de combats sont très bien animées. Le film est même assez drôle par moment : je repense encore aux quelques jeux de mots assez salaces  dont fait l’objet le personnage de Loup-Garou/Olivier (et c’étaient des trucs du genre « Olivier ? Comme l’arbre ? » ou encore « Ton nom, c’est Garou et ton prénom Loup » :p) . Le baron Salamander fait en plus office de méchant plutôt classe et finalement plus mémorable que bon nombres de désertorians/désertriens visible dans la série. La ville de Paris, telle qu’elle est dépeinte dans le film, est plutôt sympathique à regarder. On se surprendra à voir plein de vélib’ dans les rues de la capitale. Par contre, je ne pensais pas que les rues de la capitale – hors Champs-Elysées – et le métro parisien étaient aussi… propres. Mis à part ces détails,  on sent en tout cas une certaine volonté de vouloir coller à la réalité même si on n’échappe pas à la visite de Paris tel qu’il serait conseillé dans un bon vieux guide du Routard. On remarquera aussi que la « mythologie » interne à la série a été un peu plus développée, notamment via la présence d’une Precure en kimono et surtout de Cure Ange, une Precure française ( !!??). Pour le coup, ça mériterait presque un gaiden dédié à ces filles. On notera aussi que pour une fois, la déesse géante qui est visible lors de l’attaque combinée Heartcatch Orchestra  n’est pas juste là pour servir de fond d’écran.

Par contre, j’attendais aussi avec une certaine impatience le moment où les 3 mascottes de la série s’adressent aux spectateurs et demandent à tous les enfants de la Terre d’utiliser leur Miracle Light pour aider les Pretty Cure aux combats. Et là, le résultat est plutôt…décevant. Autant Tetho, Gemini et moi avions commencé à préparer l’objet en question mais dans la fosse, je n’ai pas vu beaucoup de gamines allumer leur Miracle Light. Mais peu importe, car il était impossible de ne pas rigoler en voyant les 3 mascottes nous demander de sortir les Miracles Light. Et rien que pour ça, peut-être que j’achèterai le DVD du film s’il venait à sortir en France, juste pour me retaper cette séquence involontairement hilarante. D’ailleurs, je me demande au final si je n’ai pas apprécié le film non pas pour ses qualités au niveau de la réalisation (bien réelles, hein) mais plus pour la bonne ambiance, l’humour qui s’en dégageait… et aussi le fait qu’on n’arrêtait pas de rigoler tous les 10 minutes à cause de la VF.

Pour finir, parlons un peu des goodies qu’on a reçu à l’issue de la séance. Si les Miracles Light n’étaient réservées qu’au jeune public, on est quand même reparti avec un dossier de presse aux couleurs de  Toei Animation, un  sac contenant quelques goodies : un sac, un labello rose et d’autres trucs. Le tout avec le logo francisé de la série :D

Exelen, t’es vraiment sûre de vouloir ces goodies ? :D

10 Réponses

  1. « Exelen, t’es vraiment sûre de vouloir ces goodies ? :D »

    Oui ! :D

    (et qui sait, peut-être que ca peut se revendre super cher sur Yahoo Auctions auprès des fans japonais de Precure xD)

    30/01/2011 à 3:44

  2. Pour nous amateurs de la série, la VF était la partie la plus drôle du film ^^’

    Comme toi, j’adorerai voir un gaiden sur les précédentes Cure, ou du moins une nouvelle série qui reprendrait le côté mythologique mis en place dans Heartcatch. Mais cela ne semble pas en préparation…
    Même si cela reste un cas unique, c’est la grande classe et une excellent idée.

    30/01/2011 à 5:07

  3. Pour les miracle lights j’ai trouvé ça plutôt soft en fait, comparé au film de Fresh où Love s’adresse directement au spectateur (postmodernitude +200%) ou le All Stars Dx où l’arrivée des mascottes et leurs lampes tuent le climax du film.

    30/01/2011 à 6:04

  4. Exelen > C’est noté, je garde tout ça au frais. Et puis, si ça se vend vraiment sur YAJ, fais partager les bénéfices :D

    Gemini > Pour le coup, j’aimerais bien les autres opus de la franchise arriver chez nous, histoire de voir si une éventuelle VF peut nous faire autant marrer que celle du film d’Heartcatch Precure.

    Tetho > Là t’es en train de me pousser à aller voir ces films. Mais je pensais vraiment pas que la séquence Miracle Light soit aussi drôle.

    30/01/2011 à 9:47

  5. J’y ai pensé après coup, mais Exelen semble dire que, au cinéma, les enfants hésitaient à utiliser leur miracle lights au moment adéquat, alors que lors de la séance en France, ils n’ont pas arrêté de jouer avec XD

    30/01/2011 à 11:05

  6. Pingback: Heartcatch Precure! Mission Défilé à Paris | MAZ

  7. Kilari62510@hotmail.fr

    S’il Vous plait vous ne savez pas ou peut-on acheter ces goodies sur internet ? ><"

    21/08/2011 à 1:44

    • Les goodies ? Lesquels ? S’il s’agit de ceux remis lors de l’AVP, ça va être un peu… compliqué vu qu’ils n’étaient remis qu’à ce moment-là. Mais pour les autres types de goods, HLJ, 1999.co.jp ou cdjapan feront l’affaire :)

      21/08/2011 à 9:34

  8. Kilari62510@hotmail.fr

    oki Merci quelqu’un ne serai pas interaisser pour les revendre par hazard ? ><

    21/08/2011 à 10:09

  9. Kilari62510@hotmail.fr

    Désoler du double post mais ou on s’inscrit sur HLJ je trouve pas xD et toi tu as déja commander desus ?

    21/08/2011 à 10:18

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s