You'll never see the tears of time…

[Anime] Mobile Suit Gundam Unicorn – OAV 2 – The Red Comet

Il y a des fois où lorsqu’un fan attend un truc avec une certaine impatience ,  le même fan peut être capable par moment de faire des folies : camper toute une journée 24 heures avant la sortie d’une console pour essayer de mettre la main sur l’objet tant convoité en serait l’un des exemples les plus probants. Eh bien, c’est un peu ce qui m’est arrivé la semaine dernière en laissant tourner ma PS3 pendant presque 24H (le 512 k, c’est le mal) pour récupérer sur le Playstation Network l’OAV Mobile Suit Gundam Unicorn – The Red Comet, seconde OAV sur les 6 que comptera au total la série. Néanmoins, précisons quand même qu’il est nécéssaire d’avoir été initié un minimum à Gundam avant d’entamer le visionnage de Gundam Unicorn – comprendre par là qu’il vaut mieux avoir vu Mobile Suit Gundam (les 3 films résumés feront parfaitement l’affaire pour ça surtout qu’on les trouve à 10€ en convention), Zeta Gundam , ZZ Gundam et Gundam Char’s Counter Attack pour comprendre certains enjeux entourant Gundam Unicorn.

Pour ceux qui veulent plus de détails sur le scénario et le pourquoi de la sortie de cette nouvelle OAV, voici de quoi parle Gundam Unicorn (résumé honteusement repiqué sur Gundam-France) :

Universal Century 0001 : La colonisation spatiale commence et l’humanité entre dans une nouvelle ère. Lors de la cérémonie officielle présentée par le Premier Ministre de la Fédération sur la station orbitale Laplace inaugurant le passage au calendrier Universal Century, un mouvement terroriste sabote la structure de la colonie provoquant une explosion la détruisant. Syam est un jeune homme faisait partie de ce groupe revendiquant leurs conditions de vie déplorables que mènent les immigrants spatiaux. Alors que le bombardement l’expulse de leur vaisseau endommagé par l’attaque, il découvre dans les ruines de Laplace un étrange artefact nommé « Boîte Laplace ». Cette fameuse boîte ne sera jamais ouverte, et son secret restera en sommeil avec Syam…

Universal Century 0096 : Trois années sont passées après l’ultime confrontation entre Char Aznable et Amuro Ray. La colonie Industrial 7 est toujours en construction au point L1. Banagher Links est un jeune homme qui a grandit sans connaître son père au collège d’Anaheim Electronics, pris en charge par celui-ci après la mort de sa mère. Il est en voyage pour Industrial 7 à bord d’un vaisseau faisant office de collège mobile d’Anaheim avec les membres de sa promotion. Lors de la visite des installations de construction de la colonie, Banagher aperçoit au loin une jeune fille qui semble avoir chuté du pilier central de la Colonie. Voulant lui venir en aide, il décide de prendre un MS de maintenance pour la rattraper en vol. Néanmoins, en sauvant Audrey Burn et en voulant l’accompagner vers son but, Banagher ne se doute pas un instant du terrible drame qui se prépare dehors et des évènements qui vont bouleverser son existence…

Après une première OAV très classique mais plutôt efficace dans son ensemble, quel jugement peut-on porter sur la seconde OAV de Gundam Unicorn ? En un mot : dément, tout simplement. Réalisation technique, rythme,  musique,moments d’anthologie, tout y est. Rien que l’entrevue entre le personnage principal Banagher Links et Full Frontal reste énorme dans la mesure où celui-ci n’hésite pas à poser les questions qui pendent aux lèvres des spectateurs que nous sommes (« Are you Char Aznable ?« ). Idem pour la scène où Banagher demande à Full Frontal d’enlever son masque, histoire d’avoir un dialogue d’égal à égal, c’était priceless. Pas sûr qu’Amuro Ray aurait osé demander la même chose à Char Aznable à l’époque de la première série de 1979. Bref, là où je m’attendais à un énième gamin en guise de personnage principal, bah non je me retrouve avec un ado ayant un peu plus de culot et c’est pas de refus. Par contre, très léger regret pour le combat opposant Full Frontal à Banagher et son RX-0 : un peu court, surtout qu’on a à peine eu le temps d’entrevoir les capacités du nouveau Gundam. Mais bon, ce n’est que partie remise, on a encore 4 OAV pour ça.

Je n’ai même pas mentionné tous les clins d’oeil/références par rapport aux séries de l’Universal Century. Voir Full Frontal – toujours doublé par l’inusable Shuichi Ikeda (Hiko Seijuro dans Kenshin le Vagabond, Char Aznable dans toute la saga Gundam) reprendre certaines répliques de Char Aznable, ça m’a un peu laissé sur le derrière (« Voyons voir de quoi le nouveau Mobile Suit de la Fédération est capable !).

Sérieusement, ça fait plaisir de dresser ce constat, surtout lorsqu’on sait que depuis 2005, le fan de base n’a été servi que par des séries Gundam qui n’en ont malheureusement que le nom (La trilogie des films de Zeta Gundam – A New Translation, Gundam SEED Destiny et 00, ils peuvent rester au mitard, on ne les regrettera pas !). Et la meilleure preuve des qualités réelles de ce nouvel opus de Gundam : l’expression WTF ne m’est pas venu une seule fois à l’esprit, je n’ai pas froncé les sourcils devant le character design comme cela avait été le cas avec Gundam 00. Tant mieux, cela évitera les débats et autres trolls inutiles sur internet. Et surtout, je n’ai pas eu à supporter des phrases du type « Ore Wa Gundam » sortant de la bouche de gosses froids et peu attachants. A la rigueur, on pourra ne pas apprécier l’ending. Ah si seulement on pouvait avoir des chansons de la trempe de Beyond the Time, ça aurait été le pied ! Et certains seraient bien inspiré de timer ça pour l’Epitanime en mai prochain :D

Pour finir , j’espère sincèrement que Beez sortira le blu-ray de cette deuxième OAV en France, comme ce fut le cas pour la première OAV. D’ailleurs, Beez propose le blu-ray contenant la première OAV pour un peu plus de 30€, un prix bien plus abordable surtout lorsqu’on connait les tarifs pratiqués au Japon et en import sur les CD/DVD/Blu-ray. Au moment où je parle, aucune sortie officielle n’a été annoncée pour Gundam Unicorn 02 dans notre pays et il faut se contenter pour l’instant du téléchargement légal sur le PSN.

Bref, vivement le 18 mars prochain pour la troisième OAV, l’attente va être longue…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s